Sophie, nous présente son trio de chats !


"DOUX, CHAUD, FLUIDE, c’est le chat...

Le somali et l’abyssin, qu’ont-ils de plus, qu’ont-ils de moins ?

 

Le somali que j’ai rencontré, c’est la bonté faite chat. Ce regard croisé un jour sur un Salon, retrouvé ensuite chez son éleveuse (chatterie de la Cornaline), chez qui j’ai passé le temps nécessaire pour voir Diwan (Black beauty*Bacci love) dans son élément.

 

Chat-écureuil, chat-chien, curieux de tout, adepte du contact front à front qui se prolonge, c’est lui.

 

Côté couleur, si la flamboyance du lièvre est évidente, la subtilité du fawn/faon est méconnue, surtout mâtinée de silver. Autant dire beige-rosé à croquer.

 

Une belle robe douce comme ça, c’est sûr, ça s’entretient, si l’on veut avoir un peu moins de poils partout dans la maison. Avec plaisir, car il aime se laisser brosser doucement.

 

Le voilà en ce moment-même à quinze centimètres du stylo qui court sur cette page.

L’abyssin, c’est la vivacité filante, le côté furet félin : regard du tac au tac et agilité incroyable.

 

Très proche de son « maître », très attaché, très câlin. Somali et abyssin vous réclameront chacun son moment de pleine attention au quotidien, pour jouer et vous démontrer toute leur affection.

 

Jaea (Emmental*Loup blanc - élevage du Vianey), c’est une Betty boop, simplement délicieuse. Elle se jette dans vos bras tandis que vous vous reposez un instant allongé(e) en journée. En cinq secondes à vos pieds elle rapporte la plume de faisan que vous venez de lancer. Sa couleur bleue est chatoyante, là aussi subtile, mise en valeur par son ventre beige soutenu.

 

 

N’oublions pas de mentionner le troisième félin de la famille, un bengal avec lequel mon abyssin femelle s’entend très bien pour faire de folles courses-poursuites.

 

Si l’on devait comparer leurs courses, le bengal est peut-être plus puissant et l’abyssin plus vif encore.

 

En conclusion, le cocktail ABS fonctionne.

En réponse à la question de départ :

En plus : puissance, vivacité, beauté, espièglerie.

En moins : l’assurance de vous déplacer dans la maison sans votre aréopage félin."


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Puiroux (samedi, 26 août 2017 10:24)

    Oh, deux c'est bien, trois c'est mieux!
    On devrait tous avoir un ABS pour éviter les dérapages incontrôlés.
    Avec un cocktail ABS comme ici, on peut trouver ses repères dans la maison.
    Ou plutôt suivre les repères de l'ABS!
    Faisan, lièvre, écureuil, chien, furet...on est en pleine ballade en forêt!
    Bravo!