Les groupes sanguins chez les chats

Faëlyn (de groupe sanguin B) et son body fait avec un collant.
Faëlyn (de groupe sanguin B) et son body fait avec un collant.

Actuellement  3 groupes sanguins dénommés A, B et AB  sont connus chez les chats :

 

 

- Le groupe A est le plus répandu dans la globalité des races.
- Le groupe B est un peu moins répandu mais présent chez les Abyssins et Somalis .
- Le groupe AB est plus rare et mal connu pour le moment.

 

Contrairement à ce qui se passe chez les humains, les chats ont naturellement (à partir de 6/8 semaines de vie) des anticorps contre les autres groupes sanguins, il est donc impératif de connaitre le groupe sanguin de son chat en cas de transfusion (pas de groupe sanguin universel chez les chats!)  ou de reproduction (via l'allaitement).

 

Le groupe A a très peu d'anticorps contre le groupe B, mais ce dernier a des anticorps très puissants contre le groupe A.

 

Comme un chat du groupe A (gène dominant) peut être porteur de B (gène récessif), s'il se reproduit avec un autre chat de groupe A porteur de B, les chatons peuvent être de groupe sanguin B sans que vous vous en doutiez. D'où l'importance de faire les tests ADN sur le groupe sanguin pour les chats amenés à reproduire pour avoir un vrai suivi des lignées.

 

Les chatons à la naissance ont un intestin perméable pour permettre de laisser passer les anticorps de la mère qui sont transmis à hauteur de 90% par le colostrum (premier "lait").

Une chatte de groupe sanguin B a naturellement des anticorps contre le groupe sanguin A et si elle est mariée avec un mâle de groupe sanguin A, leurs chatons de groupe A ingèreront dans leurs premières heures de vie les anticorps anti-A de leur mère qui détruiront leurs hématies (globules rouges). Ce phénomène s'appelle l'isoérythrolyse néonatale ou l'ictère hémolytique du nouveau-né.

 

Quels sont les signes cliniques ? 

  • Urine brune presque rougeâtre,
  • Ictère,
  • Asthénie,
  • difficultés à téter,
  • pâleur intense des muqueuses,
  • retard de croissance,
  • perte de poids,
  • anorexie passagère,
  • anémie,
  • mort subite... 

Chez les chatons survivants plus de deux semaines après la naissance, on remarque des nécroses de la queue, des pointes des oreilles voir des pattes...

 

Prévention

 

Le test ADN sur le groupe sanguin est le seul moyen de connaître le groupe sanguin de ses reproducteurs. Il permet de savoir à l'avance si une attention particulière devra être faite pour les chatons d'une chatte de groupe B mariée à un mâle de groupe A.

 

Comment contrer le problème ? 

 

Lorsqu'on a une chatte de groupe sanguin B, si elle est mariée à un chat de groupe sanguin A 

, il faudra nourrir les chatons artificiellement les 24/48 premières heures au moins (certains éleveurs indiquent que 16h peuvent suffire alors que dans les recherches vétérinaires, ce temps de nourrissage artificiel peut aller jusqu'à 72h!). 

 

Forcément, il faut être présent le jour de la naissance, retirer les chatons de la mère et les biberonner ou les donner à une maman de groupe A allaitante pendant ce temps. Pour garder un contact entre la maman et ses chatons, on peut lui mettre un collant ou un body (à commander chez le vétérinaire), ce qui permet de cacher ses tétines et empêcher les chatons de téter.

 

Comment connaître le groupe sanguin de son chat ?

 

Pour un chat amené à reproduire, l'idéal est le test ADN par prise de sang ou frottis buccal via le vétérinaire pour connaitre le groupe sanguin et ce qu'il cache. 

 

Pour un chat de compagnie (et que ses parents ne sont pas testés), un test rapide grâce aux kits des laboratoires Alvédia (quelques gouttes de sang à mettre sur des bandelettes) suffira car il n'y pas besoin de savoir si le chat est porteur d'un autre groupe sanguin.


Liens utiles :